Mauvais genre

 

Mauvais genre. LOCUTION VERBALE. Faire ou avoir mauvais genre. Ah ! C’est un art dans son genre ! On ne sait même pas ce que c’est comme genre. Etc.

 

Le mauvais genre, non merci ! Je ne mange pas de ce pain-là ! Faut savoir être propre sur soi, se tenir, quand même ! Il faut avoir un drôle de goût pour préférer être dans le mauvais genre que dans le bon chic, bon genre, non ?

 
Le mauvais genre, c’est le mauvais côté de la face. Le mauvais genre, c’est celui qu’il faut tout de suite disqualifier, sortir de la compétition. C’est l’ensemble d’êtres ou de choses caractérisées par un ou des traits communs, des manières, des catégories, un style, une allure, une subdivision, des aspects psychologiques et sociaux, bref, tout ce qui rentre dans la catégorie des choses pas très recommandables, un peu faibles, un peu bonnes à rien.
Mais on ne va pas se la faire ! On sait tous que le monde n’est pas divisé en deux, d’un côté le blanc et de l’autre le noir, d’un côté le mal et de l’autre le bien, d’un côté les garçons, de l’autre les filles. Nous avons toutes un petit amour secret pour le ski horspiste, les chemins de traverse, les mélanges, mix, décloisonnements, frottement et toutes ces choses qui ne rentrent pas pile-poil dans les boîtes.
MAUVAIS GENRE va donc être cette occasion de célébrer, quitte à aller traîner au ban de la normalité et des contrats (sociaux, moraux), nos détournements et nos perturbations des ordonnances imposées. Comment se réapproprier son histoire et faire récit de soi, comment fuir en avant, comment dire NON quand on attend de nous des oui-oui fades et mous ?

Ce sera la question !
 

Magali Mougel

 

 

 
 

Spectacles

Tentatives d'approches d'un point de suspension
EXPOSITION VIVANTE yoann bourgeois

Quand il s’est vu nommé à la tête du Centre Chorégraphique National de Grenoble en octobre 2015, l’artiste circassien Yoann Bourgeois s’est aussitôt demandé quels projets il aimerait bien pouvoir mener dans un futur plus ou moins proche ; et il s’est rendu compte que, quels que soient l’ampleur des projets et le nombre de jours qu’il lui restait à vivre, le temps serait trop court. Que faire ? Désamorcer ce temps...

FRONTENAY, LE CHÂTEAU
01/06, 02/06, 03/06      + D'INFOS

Départ arrêté
THÉÂTRE DE RUE / CRÉATION Théâtre Group’

Nul n’ignore que le Théâtre Group’ entretient depuis toujours une passion dévorante pour le monde de l’automobile. La Jurassienne de Réparation, ce show pétaradant qui permit à la compagnie de se hisser au sommet de la gloire, explorait déjà tous les petits métiers qui gravitent autour de la mécanique. Après avoir abordé des sujets dits « de société » comme la sécurité avec Vigile ou l’humour contemporain avec Comique, le Théâtre Group’ renoue avec ses premières amours dans ce spectacle de rue et de roue...

DOLE, PAVILLON DES ARQUEBUSIERS
05/06      + D'INFOS
MOREZ, ÉCOLE PRIMAIRE
06/06      + D'INFOS
BEAUFORT, PLACE DU CHAMP DE FOIRE
07/06      + D'INFOS
NOZEROY, SOUS LE CHÂTEAU
08/06      + D'INFOS

La figure du baiser
DANSE Nathalie Pernette

Il y a deux saisons, Nathalie Pernette explorait La figure du gisant avec quatre danseurs recouverts de longs suaires qui revenaient lentement à la vie en produisant une quantité non négligeable de figures blêmes et d’images spectrales. Dans La figure du baiser, deuxième volet d’un triptyque consacré à la statuaire et intitulé judicieusement Une pierre presque immobile, Nathalie Pernette délaisse le fantastique pour un voyage nettement plus hot...

GEVINGEY, LE CHÂTEAU
10/06      + D'INFOS

À l'affiche

CINÉRAMA

+ D'INFOS
© 2010-2017 Les Scènes du Jura • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales